Chloé adore les cunis et les grosses queues

Frantz et Chloé chahutent dans la cuisine. Le garçon s’échauffe quand elle essaye un nouveau maillot. Ses seins sont tellement bandants. La petite culotte rose ne contitue pas un obstacle. Chloé savoure la douceur et l’efficacité des coups de langue de son petit copain sur son clito. Soudain impatiente, elle dénude sa queue et entreprend de la sucer amoureusement. Puis elle s’empale sur le membre dressé. Son plaisir est tel qu’elle se sent capable de toutes les folies. Elle voudrait que les va-et-vient délicieux ne s’arrêtent jamais…

Jeux de lesbiennes

Tracy et Ruth comparent leurs poitrines, observent leurs foufounes dans un miroir, font les fofolles avec des sex-toys qu’elles ont trouvé. Au bout d’un moment, ces gamineries leur chauffent le sang. De tendres caresses succèdent aux jeux. Des baisers. Leur vulve s’humidifie, se réchauffe et s’entrouvre. Elles sont mûres. Catherine pour sa part n’y va pas par quatre chemins. Réfugiée dans le sauna, elle se doigte puis se gode avec ardeur. Impatiente de ressentir encore une fois cette secousse délicieuse qui la comble de plaisir.

Débutante branleuse

Seule à la maison, Trista se maturbe. Les cuisses à peine écartées et le doigt hésitant. Les pointes de ses petits seins s’érigent. A mesure que le plaisir envahit son corps elle quitte ses vêtements, ose des caresses plus coquines. Ses cuisses s’ouvrent. Les lèvres gonflées de sa founette laissent apparaître son clito. Un doigt se hasarde dans son vagin. Le plaisir monte de plus en plus. Elle soupire. Ses reins ondulent. Elle s’empare du vibro qu’elle a piqué à sa mère et se l’introduit. L’orgasme qui s’annonce sera parfait.

Cindy se donne du plaisir

La fièvre court dans les veines de Cindy. A travers sa culotte, elle tâte la moiteur de son minou. Le palpe. N’ose pas encore y aller directement. Mais il la démange trop. Glissant une main sous sa culotte, elle déniche son bouton enflammé. Le frotte, l’étire, le pince. Sa fente est brûlante, gluante d’un jus visqueux qui coule entre ses fesses. Son bouton grossit. Réclame toujours plus. Elle lèche le gode qu’elle a acheté en cachette. Ferme les yeux lorsqu’il la pénètre. Lui imprime un lent mouvement de va-et-vient et jouit sans un mot.

Zoé se gode dans sa chambre

Zoé a découvert depuis peu le plaisir que son corps pouvait lui apporter. Depuis, elle profite de toutes les occasions pour se caresser. Caresser ses jeunes nichons dont les pointes se dressent. Écarter sa culotte et toucher la fente qui s’ouvre entre ses cuisses. Jusque-là, elle croyait que ça servait uniquement à se soulager. Mais non, on peut en tirer une volupté dont elle ne se lasse pas. Elle titille le bourgeon sensible de son clitoris. Glisse un doigt mouillé dans son trou velouté. Et finalement y enfonce sa dernière trouvaille : un gode.