Salope poilue assoifée de bite

Jessica en petite tenue dans sa cuisine reçoit la visite de son boy-friend. Et comme celui-ci trique à s’en démancher la bite, elle lui improvise une petite gâterie polissonne vite fait sur le gaz puis le branle avec ses pieds. C’est une fille qui ne recule devant rien. Et surtout pas devant la perspective d’en prendre un bon coup dans les miches. D’autant plus que son boy-friend est un adepte des positions acrobatiques. Les deux complices exécutent tout un ensemble de figures plus insolites les unes que les autres et finissent noyés dans des flots de sperme.

Justine, 18 ans et enculée

Justine s’ennuie lorsque Nicolas se pointe. Elle a vite fait de lui abandonner sa petite founette qu’il lèche avec délicatesse. La blonde soupire quand il y ajoute un doigt dans le troufignon. Il est habile. C’est encore mieux que lorsqu’elle le fait elle-même. Et son membre est si appétissant qu’elle le déguste passionnément. Il l’enfile sur le canapé, par devant d’abord, par derrière ensuite. Va-et-vient de la pine qui lime la pastille écartelée. Justine gémit, son plaisir monte. Ce cochon la fait reluire par le cul avant de juter sur sa langue.

Superbes lesbos à la piscine

Virginie et Rachel s’aguichent en prenant leur bain. Les petits tétons de la brune durcissent dans la bouche de la blonde qui se débarrasse de son maillot. Comment Rachel pourrait-elle négliger une foufoune aussi mignonne ? Le bourgeon du clitoris a droit à ses coups de langue les plus tendres et les plus caressants. Virginie frémit de la tête aux pieds quand le gode la pénètre. Puis à son tour elle s’occupe du bijou intime de sa copine et le flatte avec sa langue avant d’y enfouir le gode. Elles sont parties pour jouir un bon moment…

Deux petites chiennes sur une bite

Un mec aux chiottes lit un magazine. Une blonde et une brune entrent et l’allument. Deux minutes après, elles s’emploient à lui faire durcir la queue sans oublier de se passer des langues. Ensuite le mec goûte leur founette et les enfile l’une après l’autre. Celle qu’il n’enfile pas s’occupe de sa copine. Difficile de dire laquelle est la plus chaude des deux. Aucune ne passe son tour. Le mandrin impeccablement dressé, l’homme les brosse l’une après l’autre. Elles se partagent sa bite dans une dernière sucette jusqu’à ce qu’il jute sur leurs langues réunies.

Partouze féminine

Un groupe de filles qui font les folles dans la mousse. Brunes, blondes, rousses, il y en a pour tous les goûts. Leurs t.shirts s’envolent. Leurs petites culottes les suivent. Au travers de la mousse, visions paradisiaques de nichons en liberté, de fesses espiègles, de chattes peu farouches. Les mains de ces demoiselles s’égarent. Leurs langues aussi. C’est à celle qui fera jouir les autres. Claques sur les fesses et baisers langoureux. Les cuisses s’écartent quand des godes entrent en scène. Des flots de mouille ponctuent cette partouze sans faux-col…