Olivia et son gros calibre

Olivia se bouge le baigneur, assise sur un gros ballon de plastique. Comme il fallait s’y attendre, l’exercice lui échauffe la foufounette. Torse nu, elle glisse un doigt dans sa culotte et s’astique le bouton. Le majeur enfoncé de toute sa longueur dans son vagin prépare la voie pour un engin de dimensions plus imposantes : son gode. Gros plans sur le cylindre qui s’enfouit entre les lèvres de sa chatte. Et comme elle double la pénétration en se branlant le clito, il ne lui faut pas très longtemps pour perdre la tête et inonder le tapis de sol.

Deux jeunes asiatiques sur une grosse bite

Kitty et Tia Tanaka se roulent des pelles. Tia attirée par le minou soigneusement épilé de Kitty entreprend de lui sucer le bonbon. Mais Tony interrompt leur duo et réclame sa part de caresses. Tandis que la première lui tète le noeud, la seconde absorbe ses couilles puis les roule dans sa bouche. Les deux asiatiques s’amusent avec ses attributs sexuels comme des jeunes chattes espiègles et vicieuses. Devant tant de bonne volonté, il ne peut pas faire moins que de les enfiler. L’une après l’autre évidemment pour qu’il n’y ait pas de jalouse.

Olivia baise avec son jardinier

Fred et Véronique jouent dans le jardin avec un tuyau d’arrosage. Mais la fille s’intéresse davantage au tuyau que le garçon a dans son slip qu’à celui qu’il tient à la main. A l’aide de ses mains et de sa bouche, elle le traite de la façon qui convient afin qu’il puisse se glisser dans sa cramouille. Une minette pour lubrifier et le pénis épais l’embroche. A sa plus grande satisfaction. C’est fou comme il la ramone bien ! Elle a l’impression qu’il désire la transpercer et l’encourage à ne pas ménager ses efforts. Jusqu’à ce qu’il gicle sur son ventre.

Flora aime l’anal. La preuve !

Flora la blonde et Stephen se mesurent du regard. Se plaisent. Il lui pelote les seins, la désape, l’enduit d’une huile parfumée et la masse. La blonde dit un petit bonjour à son noeud puis l’embouche résolument. C’est une fille qui n’y va pas par quatre chemins et ne cache pas qu’elle a envie de reluire. Que Stephen la baise, qu’il l’embourbe par le con ou par le cul, c’est tout ce qu’elle désire. Avec une préférence toutefois pour une pine dans les boyaux. Celle-ci lui procure un tel plaisir qu’elle grimpe aux rideaux. Il gicle dans sa bouche…

Grosse salope entre deux grosses bites

Liv, une blonde au sourire candide, astique le manche de ses partenaires. Les pompe également. Ils lui plaisent autant l’un que l’autre et elle a du mal à décider lequel elle préfère. Le plus fortement membré résout le problème en l’enculant sans façon. Elle l’implore d’aller plus vite et plus fort, gémit, sanglote. Et finalement en réclame tant et plus que le duo la prend en sandwich. Une fois, deux fois, trois fois… Le cul et le con gavés à ras bord, les gémissements de Liv se transforment en râles de bonheur. Les garçons jutent dans sa bouche.