Sexe and sport

Dans la salle de sports, le coach entraîne deux nanas. Après l’effort, le réconfort. Ces demoiselles veulent bien continuer l’exercice à condition que ce soit après la barre fixe du coach. Heureusement, celui-ci est suffisamment bien monté pour qu’il y en ait assez pour deux. Et pendant que la blonde s’occupe de sa pine, la brune lui pelote les couilles. Puis elles s’essaient à l’équitation. Trot d’abord, galop ensuite. La monture est solide et endurante. Les jeunes femmes s’encouragent. Le coach accélère la cadence et explose dans une gerbe de sperme.

Mamadou défonce-moi le cul !

Carlina, une brune latino, adore les sucettes à la réglisse. Et le démontre en traitant comme il convient celle de Charlie. Malgré son volume impressionnant, elle parvient à l’introduire entièrement entre ses lèvres. Puis elle le chevauche. Coups de cul ravageurs pour bien sentir la tige lui remplir la chatte. Petite pipe express et retour à la cavalcade. Carlina alterne les deux sans perdre sa belle humeur. Le piston est inépuisable. Au trot, au galop, dans le con ou dans le cul, le jeune femme s’en moque du moment qu’il la défonce…

Godage entre jeunes salopes

Dans une piscine, Vanessa et Franzy, aussi brunes l’une que l’autre et aussi délurées se roulent un patin. Comme leurs bikinis les gênent pour se bouffer le cul, elles s’en débarrassent. La langue de Franzy s’attarde sur les pointes de sein de Vanessa, descend sur son ventre, s’insinue entre ses cuisses, s’infiltre dans la fente et titille son clitoris. Vanessa s’empare d’un gode, le frotte sur la crête sensible de la vulve. Franzy, cuisses ouvertes, geint tandis que le gode la pénètre et que sa copine tète son bouton. Et ça n’est que le commencement…

Une énorme bite pour la jeune Barbara

Une lueur trouble s’allume dans les yeux de Barbara quand on la mate. Elle aime exhiber son corps de blonde, ses seins menus, son ventre plat, ses fesses rebondies et la touffe claire de son pubis. Mais elle aime encore davantage prendre le mandrin de Christophe dans sa bouche et le sucer jusqu’à ce qu’il devienne dur comme un bâton. Lorsqu’il se dresse comme un mât, elle se dispose à quatre pattes et les va-et-vient du mât dans sa foufoune lui tirent des gémissements de plaisir. Puis le foutre gicle qu’elle étale soigneusement sur son ventre…

Sheryl aime jouir avec son gode !

Sheryl nous invite à la rejoindre dans une usine en ruine. La black est persuasive. On la suit. Elle exhibe ses nichons et sa croupe. Promesse de délices à venir. Sa petite culotte bleue s’écarte, découvre sa chatte brune et rose qui miaule quand Sheryl la caresse. Puis s’arrondit lorsque un vibro la pénètre et s’agite dans ses profondeurs humides. La fille se branle sans la poindre pudeur. Tandis qu’elle s’astique, elle se lèche les nibards, se fait bander les tétons. Elle en bave de plaisir. La mouille de son vagin. Sheryl prend un pied fabuleux.