Du foutre au bord de l’étang

Juliette lave sa petite culotte dans l’étang. Antoine la surprend. Ils se roulent une pelle. Le garçon lui tète le bout des seins, descend son short, lui bouffe le cul puis la craquette. Pourquoi lui résisterait-elle ? A son tour elle lui fait une gâterie puis il la dispose en levrette. Baise langoureuse au bord de l’étang. Juliette geint de plaisir sous les coups de reins d’Antoine. Son orgasme se dessine. Elle devient de plus en plus fiévreuse. S’emparant de sa bite, elle la branle avec énergie. Le sperme du garçon jaillit. Elle le recueille avec sa langue…

Jeune salope se stimule l’anus

Cindy pianote sur son portable. C’est bientôt le bac. Elle est seule à la maison pour réviser. Mais  elle a plus envie de s’envoyer en l’air que de travailler. Comment lutter contre le désir qui lui mord le bas du ventre ? A poil sur la table de la cuisine, elle se caresse le bouton, risque un doig dans son vagin. Ca l’enflamme toute entière. C’est tellement bon qu’elle prend son gode et se l’introduit. Glissements délicieux qui lui mettent le feu partout. Cindy raffine, son doigt tripote sa rondelle, y pénètre. Le plaisir de la demoiselle explose.

Jolie demoiselle perverse

Une villa. La grande classe. Patti y pénètre, entre dans une chambre où  l’attend un gars qui commence à la lutiner. La brune lui donne ses nichons à sucer, s’étend sur le lit, lui offre son minou intégralement rasé. Il y plonge son museau, s’attaque à son mignon clitoris, introduit deux doigts dans son vagin. Quand la queue apparaît, raide et tendue, la fille se jette dessus. Elle est venue pour se faire reluire. Seulement pour ça. Chevaucher cette belle pine qui lui donne tant de plaisir et déguster le jus de couilles dont elle raffole…

Jessica enculée par un homme mûr

Au bord de la piscine, Bobby pêche des coquillages en plastique pour les offrir à Jessica. Puis il part à la recherche de son coquillage à elle. Il veut le déguster. Elle, de son côté, s’intéresse à l’anguille qu’il cache dans son pantalon de marin et la mange en commençant par la tête. Ils ne peuvent pas en rester là. Enfilée jusqu’aux couilles, la blonde clame son plaisir. Maintenant, c’est par l’anus que le marin la prend. La fille crie encore plus fort. Quel que soit le trou par lequel on s’introduit en elle, elle ne dissimule pas sa jouissance.