Ramonage et bonne éjac faciale

Dans un jardin ensoleillé, Alexandre donne une leçon de squash à une anglaise. Celle-ci préfère le manche qu’il cache dans son bermuda à celui de la raquette et le prouve en lui taillant une turelute et en lui léchant les boules. Il la baise à grands coups de reins. L’anglaise est si souple qu’elle se prête aux positions les plus acrobatiques, ravie de sentir cette queue qui la laboure sans faiblir. On a l’impression qu’Alexandre pourrait limer des heures au même rythme sans ressentir les effets de la fatigue. Et c’est dans la bouche de la blonde qu’il décharge…

Deux bites pour une belle amatrice

A force de rencontrer son voisin dans l’escalier, Doriane l’invite pour l’anniversaire de ses vingt ans. Il lui offre comme cadeau un jeune homme à poil. Celui-ci lui bouffe si bien la moule qu’elle ne présente aucune objection à poursuivre. Donc elle lui pompe le dard. Le voisin en profite pour participer aux réjouissances. Il en veut sa part.Tandis que le jeune homme lime Doriane, elle sort sa pine et la suce. Prise ainsi entre deux feux (ou plus exactement entre deux bites) elle ne tarde pas à s’envoyer en l’air. Un anniversaire dont elle se souviendra !

J’ai joui sur la fille du voisin

Gros plan sur un string qui s’écarte. L’anneau froncé du petit trou apparaît ainsi que l’orifice béant du vagin. Un doigt masculin s’y introduit. Masturbe le clitoris. La blonde bave en pompant la bite. Elle s’écarte elle-même la founette afin qu’une fille brune, avec une caméra, puisse la branler plus facilement. Les deux demoiselles se roulent des pelles, se font des gâteries. L’homme enfile la blonde tandis que la brune, face à eux, s’enfonce un gode dans la chatte. La jouissance se précise, monte peu à peu, devient insoutenable et explose enfin…

Mia jouit du cul dans la cuisine

Jérémy et Pauline. Elle découvre sa bite. La traite comme une grosse sucette délicieuse. S’attarde sur le big noeud qui distend ses lèvres, se l’enfonce au fond du gosier. Voudrait l’absorber entièrement. Bref, Pauline offre à Jérémy une pipe d’anthologie. En retour, il lui fait minette sur l’évier de la cuisine puis l’embroque. Elle geint de plaisir, l’encourage à la limer plus fort et plus profondément. La jouissance de Pauline est si intense quand il l’encule qu’elle ne peut plus retenir ses cris de plaisir. Et c’est ainsi qu’elle prend un pied phénoménal…

Matraquage intensif d’anus !

Une brune se met à poil dans un décor inquiétant. Est-ce une sorcière ? L’homme qui la rejoint la courbe sur l’avant et colle ses lèvres à son trou du cul. Il lui doigte le con. La fille gémit, ondule de plaisir. Puis l’homme lui fait cadeau d’une énorme sucette, longue et épaisse, qu’elle doit placer entre ses nibards et branler ainsi ou absorber jusqu’à ce que les couilles lui cognent le menton. Pour un peu, elle s’étoufferait. Le couple baise à couilles rabattues puis la pine change de trou et s’enfonce inexorablement dans l’anus dompté.