Anale mais pas seulement

Luigina rêve d’être baisée et de prendre une pine dans l’oignon. Elle a à peine fini de le dire que Vic fourre son épieu au centre de ses fesses. Puis c’est au tour de Mitch. Les deux garçons se succèdent dans son troufignon généreux avant de la bourrer en sandwich. Et vu que ni l’un ni l’autre ne sont montés comme des moineaux, elle en voit de toutes les couleurs. Un vrai feu d’artifice ! Mais un feu d’artifice dont elle raffole. D’ailleurs, elle proclame son désir que la chevauchée ne finisse jamais. A moins que Vic et Mitch l’arrosent de foutre.