Bettina se branle

Bettina a fini ses devoirs. Des pensées cochonnes lui traversent l’esprit. Envies de caresses sur ses petits nichons, de doigts qui frôleraient sa foufoune, de baisers mouillés qui l’étourdiraient. A poil, elle explore sa vulve,écarte les grandes lèvres, masse les petites, déniche son clito qui se dresse. Il ne lui faut pas longtemps pour effectuer une branlette soignée. Son index s’infiltre au fond de sa cavité vaginale, étale la mouille qui la lubrifie, visite la grotte brûlante jusqu’à ce que le plaisir monte dans son ventre et la submerge.