Betty baisée par le proviseur et son adjoint

Betty, la petite bonne, pour se faire pardonner sa paresse, prend en main (et en bouche) le sexe de son patron. C’est une asiatique aux seins menus. Elle n’a pas besoin qu’on lui dise quoi faire. Après une sucette succulente, elle offre sa mignonne founette à la queue qui s’y enfonce voluptueusement. Des plaintes lui échappent, le plaisir se lit sur son visage. Et c’est tout naturellement qu’elle se prête aux mêmes manoeuvres avec les deux employés qui prennent la suite. Trois pines qui bandent pour elle toute seule, Betty se croit déjà au paradis…