Archives de la catégorie : Masturbation

Kathy se masturbe

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

La petite Kathy se touche le bouton par dessus sa culotte. Sa maman lui a déjà dit que ça n’était pas bien mais elle ne peut pas résister quand des bouffées de chaleur lui montent à la tête. Profitant de ce qu’elle reste seule à l’atelier, elle se met à poil, grimpe sur un établi et entreprend de s’offrir la branlette dont elle rêve. Ô Seigneur que c’est bon quand son doigt le plus long s’enfonce dans son minou ! Ô Dieu ! Mais c’est encore meilleur lorsque le vibromasseur remplace son doigt. La brunette expire de bonheur sur l’établi…

Lisbeth et le tuyau d’arrosage

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Au lieu de laver sa voiture, la brune Lisbeth s’amuse à faire des cochonneries avec le tuyau d’arrosage. Le jet d’eau lui fait passer des idées cochonnes par la tête. L’image d’un autre tuyau, plus rigide, qui crache un liquide plus chaud et plus crémeux. Elle en rêve. Mais comme elle est seule dans le jardin, elle doit se contenter de ses doigts. Branlette express sur le capot de la voiture avant qu’elle mette la main sur un gode. Il faut voir comme elle se l’enfile goulument ! Comment elle le fait aller et venir dans sa moule ! C’est bon !

Discrète masturbation

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Love se caresse, sourit timidement. Une main qu’on devine masculine descend les bretelles de son débardeur, effleure ses seins, s’attarde sur ses tétons. La jeune femme rit, semble hésiter. La main la pelote, s’insinue sous sa culotte, enlève celle-ci. Les doigts tripotent son corps. Le pouce parcourt la raie de ses fesses, masse l’ouverture du vagin, s’y introduit. Contente, Love soupire. Suce son doigt, le doigt de l’homme. Ouvre les cuisses et exhibe son sexe dans lequel elle introduit deux doigts. Un gode. Elle se branle et jouit.

Les fantasmes de Britney

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Britney pénètre dans un bâtiment désaffecté. Là, à l’abri des regards indiscrets, elle se met à poil et laisse parler ses fantasmes. Dans la pénombre, la brune pulpeuse peut imaginer que ce ne sont pas ses mains qui courent sur son corps. Que ce ne sont pas non plus ses doigts qui tripotent sa founette et qui la pénètrent. D’autres doigts ? D’autres mains ? Un garçon ou une fille ? Et cette tige qui s’introduit dans son con, à qui appartient-elle ? Elle n’en sait rien. Mais elle sait qu’elle va y prendre du plaisir. Un plaisir fabuleux.

Belle blonde jouit toute seule

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Helen cherche un coin discret pour se tripatouiller le bouton. Quand une envie de s’éclater la tient, elle la tient bien. La blonde ne prend même pas la peine d’ôter son slip. Elle en écarte le fond, se saisit de son gode et gloup ! sa cramouille avale l’engin sans se faire prier. Dans son genre, c’est une affamée. Qu’importe que l’herbe lui pique les fesses. Elle veut s’envoyer en l’air dans les plus brefs délais et rien ne l’en empêchera. Le gode remplit son office (et sa chatte) pour le plus grand plaisir d’Helen qui continue sa promenade…

Jouissance au gode

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

A n’en pas douter, Alexia a une grosse envie. Elle se pelote les nibards et se palpe la foune en poussant des soupirs déchirants. Problème, elle est seule. Personne pour assouvir son besoin de baiser. Qu’à cela ne tienne ! La jeune femme est équipée pour les cas d’urgence. Un vibro qui ne se trouve jamais très loin d’elle remplace très avantageusement les partenaires absents. Elle le fait coulisser de toute sa longueur (et il est long le bougre !) tout le temps nécessaire pour obtenir l’orgasme dont elle avait tellement besoin…

Une jeune sportive se gode

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Cristina fait sa gymnastique dans une salle de sports. Poids et haltères. La photo d’un culturiste en tenue mini lui donne des idées lascives. Une bouffée de chaleur lui monte à la tête et lui enflamme le fri-fri. Un gode arrive à point nommé pour lui venir en aide. A poil, la jeune femme passe d’appareil en appareil, testant les plus pratiques pour se masturber confortablement avec son instrument. En fait, tous se révèlent parfaitement adaptés à cet usage et elle se ramone la cramouille avec énergie. Il en faut, de l’énergie, quand on veut garder la forme !

Mon sextoy préféré

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Michèle lave ses bottes dans le lavabo. Les talons aiguille l’excitent et cette opération lui met le feu à la foufoune. Il lui faut quelque chose pour calmer la tension qui s’empare d’elle. Sa fente humide et son bouton érigé en témoignent. Heureusement, des sex-toys sont à sa disposition et c’est avec une mine gourmande qu’elle suce le gode-vibro qui va lui donner le plaisir exigé. Il la pénètre amoureusement, bouge à l’intérieur de son vagin plus habilement que le baiseur le plus doué, et la conduit immanquablement à l’orgasme.

Beatriz et ses godes

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Sous son maillot de bain rose, la blonde Beatriz porte un plug anal. C’est qu’elle n’aime pas que ses trous restent inoccupés. Spécialement son orifice postérieur qui est particulièrement gourmand. Heureusement, elle possède une superbe collection de sex-toys qu’elle utilise sans modération dans sa salle de bain. Il faut la voir s’asseoir sur un énorme gode et l’engloutir petit à petit entre ses fesses. Il lui donne tellement de plaisir qu’on pourrait croire qu’elle en est amoureuse tant elle le cajole et le bichonne avec passion

Masturbation à la piscine

🔒 Cliquez ici et téléchargez cette vidéo avec votre accès gratuit

Tina s’apprête à prendre un bain. Son slip mouillé lui rentre dans la fente. Il lui donne des envies coquines. Elle se tripote, se caresse, étire les grandes lèvres de sa foune, joue avec les pointes de ses nichons qui durcissent. Ses envies se précisent. Vite, elle se débarrasse de son maillot et s’empare d’un gode. Vu la grosseur de l’engin, elle le lubrifie longuement avec sa salive avant de l’introduire dans son vagin. Ses soupirs disent clairement la satisfaction qui la submerge. Le gode s’agite de plus en plus vite, de plus en plus profondément…