Débutante branleuse

Seule à la maison, Trista se maturbe. Les cuisses à peine écartées et le doigt hésitant. Les pointes de ses petits seins s’érigent. A mesure que le plaisir envahit son corps elle quitte ses vêtements, ose des caresses plus coquines. Ses cuisses s’ouvrent. Les lèvres gonflées de sa founette laissent apparaître son clito. Un doigt se hasarde dans son vagin. Le plaisir monte de plus en plus. Elle soupire. Ses reins ondulent. Elle s’empare du vibro qu’elle a piqué à sa mère et se l’introduit. L’orgasme qui s’annonce sera parfait.