Minette videuse de couilles

La langue de Martin s’insinue dans le minou d’Ingrid, lappe la mouille qui en coule, se fait plus fine pour taquiner son clito. La blonde ravie s’ouvre et s’abandonne tout en tripotant ses petits nichons pointus. Une volupté si puissante la saisit que pour ne pas y céder elle rend sa caresse au garçon. Mais ça n’est que partie remise. Elle gémit de plaisir lorsque le membre bandé coulisse dans sa founette. L’orgasme est là, tout proche, qui va éclater d’une seconde à l’autre. Ensuite, agenouillée devant Martin, elle se régale de son foutre crémeux…