Petite branleuse à la campagne

Jennifer bronze dans la cour de la ferme. La chaleur lui donne des idées. Des idées cochonnes. Elle enlève son débardeur, se pelote les seins, tripote ses mignons tétons. Une main dans sa petite culotte, elle vérifie l’état de son minou. Il est moite, sensible, un peu entrebâillé. Il suffit de glisser le gode par le côté du slip, de frotter lentement la fente pour préparer le terrain et de l’enfoncer au bon endroit. Le souffle court, la fille se branle. Un mouvement régulier de l’engin pour ne pas troubler la montée de l’orgasme et sa jouissance explose. Savoureuse.