Tous les trous sont bons

Daphné exhibe ses deux trous et les branle devant Jonathan et Andy que la scène fait triquer à mort. Bonne fille, elle ne refuse pas de les prendre dans sa bouche et de les pomper. Mais ce qu’elle attend avec impatience c’est qu’ils s’enfoncent dans son ventre. Et peu importe par quel trou ils le font, elle aime qu’on lui fourre les deux. Qu’une pine lui bourre la chatte ou qu’elle lui défonce le cul lui procure une jouissance égale. Jonathan et Andy ne se privent pas de l’enfiler dans toutes les positions avant de décharger dans sa bouche.