Une énorme bite pour la jeune Barbara

Une lueur trouble s’allume dans les yeux de Barbara quand on la mate. Elle aime exhiber son corps de blonde, ses seins menus, son ventre plat, ses fesses rebondies et la touffe claire de son pubis. Mais elle aime encore davantage prendre le mandrin de Christophe dans sa bouche et le sucer jusqu’à ce qu’il devienne dur comme un bâton. Lorsqu’il se dresse comme un mât, elle se dispose à quatre pattes et les va-et-vient du mât dans sa foufoune lui tirent des gémissements de plaisir. Puis le foutre gicle qu’elle étale soigneusement sur son ventre…