Zoé se gode dans sa chambre

Zoé a découvert depuis peu le plaisir que son corps pouvait lui apporter. Depuis, elle profite de toutes les occasions pour se caresser. Caresser ses jeunes nichons dont les pointes se dressent. Écarter sa culotte et toucher la fente qui s’ouvre entre ses cuisses. Jusque-là, elle croyait que ça servait uniquement à se soulager. Mais non, on peut en tirer une volupté dont elle ne se lasse pas. Elle titille le bourgeon sensible de son clitoris. Glisse un doigt mouillé dans son trou velouté. Et finalement y enfonce sa dernière trouvaille : un gode.